Mar 182007
 

La loi anti-terroriste du 23 janvier 2006 règlemente les dispositifs de vidéosurveillance, les contrôles d’identité et les barrages de vérification. Elle vise aussi à contrôler les données de connexion des téléphones, des ordinateurs personnels, via les fournisseurs d’accès à l’internet (FAI) ainsi que ceux des lieux publics donnant accès à l’internet.

Puisque la loi oblige les établissements qui, « à titre principal ou accessoire », proposent un accès au réseau Internet à conserver les données de connexion, il paraissait indispensable d’évaluer ses implications pour les responsables d’espaces ouverts au public que sont certaines bibliothèques et centres de documentation .

C’est pourquoi l’IABD a participé aux réflexions du groupe de travail « Accès public à l’internet  » créé par le Forum des droits sur l’Internet en mars 2006.

Analyse du document de la Recommandation « L’accès public à l’internet » du Forum des droits sur l’internet par l’IABD, 25 février 2008 (pdf)

Compte rendu par Bernard Majour de la journée organisée par MEDIAS-CITE le 21 février 2008 (pdf)

 Posted by at 16 h 13 min

 Leave a Reply

(obligatoire)

(obligatoire)

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.